Archives des tags : méditation

Méditer c’est faire le vide ou rester concentré sur une pensée?

méditation avec un mala

J’ai eu envie de retranscrire ici une discussion que j’ai eu avec une élève à la fin d’un cours car c’est une question qui revient souvent, avec sa variante « c’est quoi la méditation? ». Je pense que chacun a sa propre vision de la question et je ne crois pas faire une réponse exhaustive, seulement donner mon point de vue et partager mon expérience.

Méditer c’est faire le vide ou rester avec une pensée?

Ni l’un ni l’autre ou les deux à la fois.

Méditer c’est se recentrer, être présent à soi, ici et maintenant. C’est aussi s’entraîner à observer ses pensées, à les regarder sans se laisser happer, sans les suivre. Les voir comme des nuages qui passent, comme des bulles ou des ballons qui s’élèvent et disparaissent dans le ciel. C’est prendre conscience que ce ne sont que des pensées et que je ne suis pas mes pensées. Apprendre cette distanciation pour ne pas croire que lorsque j’ai une pensée triste et que je la suis je deviens , je suis triste. Non, c’est une pensée triste dans mon ciel serein, et elle va passer. Viendront d’autres pensées peut-être plus joyeuses.

Mais alors on pense à quoi si on a plus de pensées?…

Sourire. Déjà le but n’est pas de penser à rien et de toute façon avant d’en arriver là y a le temps!

Il existe ce qu’on appelle des supports de méditation:

- On peut méditer sur la flamme d’une bougie, observer ses couleurs, sa danse

- On peut méditer sur le souffle , ressentir la respiration dans le corps, suivre le parcours du souffle à travers le corps, écouter le son que fait la respiration. Et à chaque fois qu’on prend conscience qu’on s’est laissé embarquer par une pensée on revient systématiquement au souffle.

- On peut réciter des mantras en sanskrit ou en français, comme So-Ham, Je Suis. Ou utiliser des mots qui nous nourrissent comme Calme-Sérénité ou Force-Courage. On pense le premier sur l’inspir et le deuxième sur l’expir, en laissant diffuser l’énergie de ces mots dans tout le corps. Certains utilisent des malas, colliers de perles pour égrener et décompter les mantras.

- On peut utiliser des visualisations comme par exemple j’inspire de la lumière blanche et j’expire de la fumée, qui représente mes soucis, mes pensées.

- On peut chanter des mantras, il y a de magnifiques chansons de Deva Premal qui reprennent des mantras en musique, la Gayatri est ma préférée. (https://www.youtube.com/watch?v=CHpA6qotiwg)

- On peut aussi méditer en mouvement et c’est l’objet du yoga. D’un côté cette pratique corporelle prépare le corps à une méditation assise en assouplissant le corps et l’esprit de manière à pouvoir rester immobile. D’un autre côté quand on bouge, en respirant et en étant pleinement conscient de ses mouvements et de sa respiration, automatiquement on est moins dans ses pensées. Et c’est une des raisons pour lesquelles le yoga procure un sentiment de bien-être. Prenez un enchaînement de postures, par exemple la salutation au soleil, que vous répétez en conscience plusieurs fois et vous observerez qu’en plus du bien-être physique vous serez dans un mental plus calme, plus paisible.

- Un enseignant disait méditer c’est rester un moment avec ce qui nous fait du bien, sa pratique est de penser et de visualiser tout ce qu’on aime, qu’on apprécie dans la vie, qui nous rend joyeux.

En conclusion à chacun de trouver ce qui lui correspond, personnellement j’aime adapter ma pratique méditative à mon humeur du jour alors je me pose sur mon tapis de yoga et j’écoute ce dont mon âme a besoin, parfois j’ai juste envie de méditer assise en silence et d’écouter mon souffle, témoin que Je Suis, parfois j’ai envie de chanter, parfois de bouger et les postures s’invitent d’elles-même.

Écoutez-vous, vous savez ce dont vous avez besoin, ce dont votre âme a envie. Soyez créatifs et bonne pratique!

0 Commentaires

Vsport |
Samer Salame |
Hulkauxstates |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Killianheim
| Lesnewsdelasemeine
| Maillotdefootpascher